Allianz assure ses clients contre la cybercriminalité

Cette semaine, Allianz Benelux lance l’assurance Cyber Plan en Belgique. Tant les petites que les grandes entreprises peuvent désormais souscrire une assurance qui les protège contre les risques liés à la cybercriminalité.

Selon l’Allianz Risk Barometer, les dangers dans ce domaine ont grimpé à la troisième place du classement « Global Business Risks 2017 ».

Les cyberincidents constituent un risque presque aussi grand que l’interruption d’activités d’une entreprise et les évolutions du marché. En Belgique, plus de trente dépositions sont introduites chaque jour concernant des cyberattaques.

Seul un petit nombre d’entreprises (13 % selon un sondage réalisé par ADD et CFO Magazine en 2015) ont pris des mesures pour s’assurer contre les cyberattaques ou en responsabilité pour les cas de vol de données. L’impact de ce type d’incident peut pourtant être considérable. Il ressort d’une enquête que près de deux tiers (62 %) des cyberattaques visent les PME. Allianz propose dès lors une assurance spécialisée tant aux petites qu’aux grandes entreprises.

Société d’envergure internationale, Allianz a une grande expérience dans le domaine de la cybercriminalité. L’assurance Cyber Plan permet aux clients de bénéficier, en plus d’une indemnisation, d’une assistance immédiate par des partenaires locaux, un bureau d’avocats spécialisé ainsi que des experts IT en cas de cyberattaque et ce, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Cette assurance hybride offre une couverture en matière de responsabilité, de pertes d’exploitation, de dommages propres et d’assistance informatique. Les entreprises peuvent souscrire une assurance complète à partir de 600 euros.

« Les cyberattaques devraient se multiplier au cours des prochaines années », explique Geert Deschoolmeester, Head of Market Management chez Allianz Benelux. « Et il est toujours plus difficile de s’en protéger. Toutes les entreprises, petites ou grandes, ont actuellement une infrastructure numérique et nombreuses sont celles qui en sont totalement dépendantes, ce qui rend indispensable une assurance contre la cybercriminalité assortie d’une assistance informatique. »

Retourner aux actualités