3 conseils pour une épargne qui rapporte plus

 
À l'étranger, certaines banques n'accordent plus d'intérêts sur le compte d'épargne et le client doit même payer pour épargner !  Pareille situation est heureusement interdite par la loi dans notre pays, mais cela n'empêche pas que les taux sur les comptes d'épargne y sont aussi historiquement bas. Que devez-vous donc faire si vos économies ne rapportent pratiquement plus rien sur votre compte d'épargne ? Voici quelques solutions. 

Les Belges ont énormément d'argent sur leurs carnets d'épargne : plus de 270 milliards d'euros au total. Dans notre pays, les banques sont tenues par la loi d'accorder au minimum 0,11 % d'intérêts sur cet argent pour autant qu'il reste sur le compte d'épargne pendant au moins un an : 0,01 % de taux de base et 0,10 % de prime de fidélité.

Hélas, ce rendement déjà bien faible est totalement annulé par l'inflation qui, en 2018, s'est élevée à 2,3 %. Cela signifie concrètement que sur un an, la plupart des biens sont devenus en moyenne 2,3 % plus chers, alors que votre épargne a à peine augmenté. Autrement dit, alors que vous pensiez épargner,

votre pouvoir d'achat a en réalité diminué. Bien sûr, il est conseillé de toujours garder un certain matelas de sécurité, histoire de pouvoir tenir entre six et douze mois en cas de coup dur. Mais pour ce qui est du reste, mieux vaut chercher un moyen de le faire fructifier davantage.

L'argent à la banque ne rapportant désormais plus rien, mieux vaut l'utiliser pour réduire la consommation d'énergie de votre maison. Vous sentirez alors directement le rendement sur votre prochaine facture de gaz et d'électricité. L'isolation du sol, par exemple, vous assurera un rendement annuel de 5 à 8 % et l'isolation de la toiture (7-9 %), le vitrage isolant (4-6 %) et les panneaux solaires (3-6 %) seront aussi très vite rentables. Surtout si vous prenez simultanément plusieurs mesures de réduction de la consommation d'énergie puisque cela vous permettra de bénéficier de subsides ou de réductions d'impôts. 
Vous avez encore un crédit en cours ? Pensez alors à le rembourser anticipativement. Cela vous fera des intérêts en moins chaque mois. Sachez toutefois que vous devrez alors payer une pénalité et pourrez aussi perdre certains avantages fiscaux (par ex. sur votre crédit habitation). Vérifiez donc que cela sera bien rentable et si c'est le cas, foncez !

Pourquoi ne pas placer une partie de vos économies ? À travers une assurance-placement de branche 23 par exemple. Cela ne sera certes pas sans risques, mais c'est vous qui choisirez le niveau de risque. Et plus vous prendrez des risques, plus le rendement pourra être élevé.

Savez-vous qu'en étalant vos placements dans le temps - en investissant par exemple un petit montant chaque mois - votre timing sera toujours correct ? Vous serez ainsi moins touché par un creux boursier, alors que vous profiterez davantage de cours positifs. Les investissements étalés vous permettront donc de bénéficier d'un meilleur rendement que les investisseurs qui investissent tout en une seule fois.

Envie de savoir si une assurance-placement est faite pour vous ? Demandez conseil à votre courtier en assurances.

Des questions ?

Contactez un courtier pour recevoir des conseils personnalisés !
Contacter un courtier