Voitures autonomes et assurances : 

les défis restent nombreux !

Quel sera l'impact des voitures autonomes sur les statistiques d'accidents, les frais de réparation et la responsabilité ?

L'arrivée prochaine sur nos routes des voitures autonomes ne fait plus aucun doute. Mais si la technologie existe, il s'agira aussi et surtout de bien réfléchir à l'impact et aux défis que peuvent représenter les voitures autonomes. Quels sont précisément, par exemple, les changements à attendre en matière de statistiques d'accidents, de frais de réparation et de responsabilité ? Les défis ne manquent assurément pas...

La grande majorité des accidents de la route sont dus à une inattention ou une erreur humaine. Le risque d'accident avec l'intelligence artificielle au volant devrait donc diminuer. Une bonne nouvelle pour la sécurité routière mais aussi peut-être pour votre assurance auto. Qui dit moins de risques de sinistre dit en effet aussi primes moins élevées.
Il y a toutefois un mais... En cas d'accident malheureusement toujours possible avec une voiture autonome, les frais de réparation seront alors sensiblement plus élevés qu'avec une voiture classique. La technologie de pointe intégrée dans les pare-chocs, les phares, le moteur et le tableau de bord est en effet extrêmement complexe et coûteuse. La fréquence des accidents sera donc certes moindre, mais les frais de réparation seront plus importants. Les assureurs devront bien en tenir compte au moment de calculer les primes d'assurance auto.

Qui sera responsable en cas d'accident avec une voiture autonome ? Il n'y aura pas dans ce cas de « conducteur » mais bien un « utilisateur ». Celui-ci sera-t-il responsable ? Ou sera-ce plutôt le constructeur ? Ou encore la société IT ayant fourni la technologie ? À ce stade, la réponse à la question de la responsabilité n'est pas encore très claire.

Dans le système actuel, les dommages sont payés par l'assureur de la partie responsable, une pratique qui ne semble pas tenable à l'avenir. Diverses alternatives sont actuellement à l'étude. Une piste de réflexion souvent entendue est celle d'un système où vos dommages seraient indemnisés par votre assureur, quel que soit le responsable. Les sinistres pourraient non seulement de cette manière être traités plus rapidement – plus de discussions sur la responsabilité – mais aussi de manière très simple et transparente. 

Introduire un tel système demandera toutefois du temps et une adaptation en profondeur de la législation. Il s'agira de bien réfléchir aux règles lorsque, dans le cadre d'une phase transitoire, voitures autonomes et conducteurs humains utiliseront ensemble la voie publique. 

Conclusion : les premières voitures autonomes circuleront bientôt sur nos routes. Cela supposera de nombreux changements pour les assureurs, mais ceux-ci sont prêts à relever le défi et à proposer de nouvelles solutions plus modernes. 
contacter un courtier

Des questions ?

Contactez un courtier pour recevoir des conseils personnalisés !
Contacter un courtier