Somnolence au volant :
comment y remédier ?

 
Vous aussi, il vous arrive parfois d'être somnolent au volant ? Sachez alors qu'une pause-café ou une mini-sieste pourra vous éviter bien des ennuis. Même si les systèmes d'aide à la conduite vous avertissent en cas de baisse d’attention, il vaut toujours mieux prévenir que guérir.

La Vlaamse Stichting Verkeerskunde (pendant néerlandophone de l'Agence Wallonne pour la Sécurité Routière) a publié récemment les résultats d'une étude de tests salivaires prélevés sur des automobilistes entre 22h et 2h du matin, des tests visant à mesurer le taux de mélatonine. Cette hormone, qui régule notre rythme de sommeil, indique quand notre organisme estime qu'il est temps de se reposer. Ces tests ont montré qu'un tiers des automobilistes avaient déjà commencé leur « nuit biologique » et auraient donc mieux fait de ne pas prendre le volant. Pourtant, la grande majorité avait l'impression d'être encore suffisamment en forme. Autrement dit, estimer sa fatigue n’est pas chose aisée…

Or, il s'agit là d'un facteur extrêmement important. Selon la Vlaamse Stichting Verkeerskunde, la somnolence au volant est en effet responsable de 20% des accidents graves. Il est donc grand temps d'y remédier.

Quels sont les meilleurs remèdes contre la somnolence si vous devez prendre le volant ? Une petite sieste de 15 minutes (powernap) et/ou une pause-café sont les deux seules solutions. Des conseils comme « écouter la musique très fort » ou « rouler la vitre ouverte » n'auront un effet qu'à très court terme et la fatigue reviendra deux fois plus forte et très vite. À éviter donc ! 
La Vlaamse Stichting Verkeerskunde a lancé récemment le site beloofd.be (promis.be). En vous y inscrivant, vous vous engagez à ne plus prendre le volant fatigué. Vous êtes fatigué et vous devez quand même prendre la route ? Faites régulièrement une pause-café ou une petite sieste.

Certaines voitures sont équipées de systèmes d'aide à la conduite qui préviennent le conducteur quand son attention diminue, par exemple s'il change de bande de circulation. Cela peut aider à éviter un accident. De telles options vous donneront en outre droit, chez Allianz, à une réduction de 10 % sur votre prime d'assurance auto. Bien entendu, mieux vaut toujours jouer la sécurité et en cas de fatigue, simplement éviter de prendre la route.

Envie d'en savoir plus sur les réductions possibles sur le prix de votre assurance auto ? Prenez contact avec un courtier en assurances près de chez vous.

contacter un courtier
Contactez un courtier pour recevoir des conseils personnalisés !
Contacter un courtier