Assurance solde restant dû

Assurance solde restant dû : un must en cas d'emprunt 
Contacter un courtier

Si vous contractez un emprunt hypothécaire, vous aurez aussi intérêt à souscrire une assurance solde restant dû. Si votre partenaire ou vous-même veniez à décéder avant la fin de votre emprunt, l'assureur remboursera alors (une partie de) la charge restante de l'emprunt.

Même si elle n'est pas obligatoire au regard de la loi, une assurance solde restant dû n'en est pas moins recommandée.

Vous assurez un certain pourcentage de la charge d'emprunt, par exemple 75 %. Si les deux partenaires sont assurés, l'assureur prendra 75 % de la charge restante de l'emprunt à sa charge en cas de décès d'un des deux partenaires.

Il restera donc 25 % à rembourser pour le partenaire survivant. Vous êtes libre de fixer ce pourcentage comme bon vous semble.

Idéalement, assurez 100 % de la charge de l'emprunt pour les deux partenaires. En cas de décès, l'emprunt sera pris en charge immédiatement et totalement et le partenaire survivant n'aura aucun souci à se faire.

Lorsque vous contractez un crédit-logement auprès d'une banque, celle-ci vous propose souvent un taux d'intérêt plus avantageux si vous y souscrivez aussi une assurance solde restant dû (et une assurance incendie). Est-ce vraiment judicieux ? Ça dépend !

Une réduction sur votre taux d'intérêt peut sembler intéressante. Mais l'est-ce vraiment ?  Qui dit en effet que votre assurance solde restant dû ne vous coûtera pas plus cher ?
Pensez aussi à demander une offre à un courtier. Vous saurez ainsi si la réduction que vous propose la banque sur le taux d'intérêt est réellement intéressante.

Quoi qu'il en soit, rien ne vous oblige à prendre votre assurance solde restant dû auprès de la banque vous accordant votre crédit-logement. Rien ne vous oblige même à prendre une assurance solde restant dû, même si c'est déconseillé. Les banques lient toutefois parfois l'octroi d'un prêt à la souscription d'une assurance solde restant dû, mais vous êtes toujours libre de choisir votre assureur ou votre banque pour cette police.

Si vous optez pour l'assurance solde restant dû de la banque, sachez que la réduction accordée sur le taux d'intérêt disparaîtra si vous changez malgré tout d'assureur par la suite

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à contacter votre courtier en assurances.

We care about our customers.
  • Un capital complémentaire en cas de décès par accident
We care about our customers.
  • Une couverture complémentaire en cas de décès successif des 2 partenaires dans les 12 mois

Des questions ?

Contactez un courtier pour recevoir des conseils personnalisés !
Contacter un courtier